Livraison gratuite au Royaume-Uni à partir de £30

Microbiome ?

Le microbiome humain est défini comme l’ensemble des micro-organismes vivant sur et dans le corps humain. On l’appelle aussi microbiote ou microflore. C’est une extension de notre être, il joue un rôle protecteur et est partie intégrante de la fonction barrière de la peau.

Récemment nous avons aussi entendu le microbiome comparé à “votre propre forêt amazonienne” et c’est très proche de la vérité.

Ça a l’air très important, pourquoi je n’en ai jamais entendu parler avant ?

Le concept et le nom sont assez récents.

On a réellement commencé à en entendre parler en 2012, quand The Human Microbiome Project a fini. En utilisant les dernières techniques de séquençage génétique, le but de ce programme était de créer une carte de toutes les bactéries vivant sur les humains.

Les résultats étaient stupéfiants: c’était littéralement un nouveau monde sous notre nez (et sur notre nez, et dans notre nez…)

Pourquoi est-ce que c’est si important ?

Pour faire simple, cela redéfinit ce que ça veut dire d’être humain. 50% de vos cellules sont bactériennes, et un pourcentage encore plus haut de votre ADN est bactérien.

La communication et l’interaction entre le vous “vous” et le vous “bactérien” est extrêmement intense. Il se trouve que votre microbiome vous aide à absorber les nutriments, éduque votre système immunitaire, agit sur votre humeur… et il semble que nous découvrions de nouveaux rôles tous les jours. Pensez-y comme un nouvel organe multifonction, ou une extension de votre être.

Une minute, est-ce que cela veut dire que j’ai des bactéries sur le corps ?

Oui, absolument. Des bactéries ici, là, et partout. Et c’est bien. En général on parle des microbiomes suivants :

Le microbiome intestinal : un énorme sujet d’intérêt en ce moment. Beaucoup de neurones sont situés près du microbiome intestinal et communiquent avec lui, créant une autoroute de l’information.

Puis il y a notre favori, le microbiome de la peau : il vous protège des agressions, aide à réguler vos réponses immunitaires et a réduire l’inflammation.

Les autres grands microbiomes sont ceux du vagin, de la bouche, du nez et du système respiratoire : tous encore en phase de découverte.

Un petit spécial est le microbiome du nombril, et il est complètement formidable – on y a même trouvé des bactéries extrêmophiles (celles qui d’habitude vivent dans les glaciers et les volcans)

Et il se trouve que même les zones que l’on pensait stériles, comme le poumon ou le placenta, auraient elles aussi leur petit écosystème bactérien.

La recherche ouvre un monde de possibilités et le futur de la recherche autour du microbiome semble extrêmement brillant.

Et nous sommes ravies que Gallinée en fasse partie.

Vous voulez en savoir plus sur votre microbiome ? Jetez un œil ici

A lire sur notre blog