On estime à plusieurs milliards le nombre de micro-organismes vivant dans votre corps et tout ce petit monde joue un rôle essentiel au bon fonctionnement de votre organisme. Parmi eux, pas moins de 500 espèces différentes vivraient dans votre système digestif. Et comme votre cher intestin influence votre cerveau, le fameux gut-brain axis,, consommer davantage certains aliments permettrait de soigner des troubles de l’humeur voire même des maladies  telles que la dépression. 

Comment ? Grâce aux psychobiotiques. Le terme est né d’une étude irlandaise menée par Ted Dinan et fait référence à une catégorie de probiotiques. Au cours de sa recherche, il a remarqué que certains types d’aliments, une fois ingérés, feraient fabriquer des neurotransmetteurs de bonne humeur à notre cerveau et agirait sur le contrôle émotionnel

Pour le côté plus nerdy qu’on adore chez Gallinée, il s’agit en fait de bactéries digestives comme le Bifidobacterium infantis ou encore Lactobacillus helveticuset (à vos souhaits) qui produisent des substances comme par exemple de la sérotonine ou du GABA qui agissent directement sur le cerveau et notamment sur le contrôle de l’humeur. 

À terme, ces psychobiotiques pourraient donc intervenir sur des troubles tels que l’anxiété ou encore la dépression. 

Alors quels aliments nous peuvent nous rendre heureux ?

  • Les aliments fermentés : c’est-à-dire un aliment ni cru ni cuit qui se transforme naturellement sous l’effet de certaines bactéries… Choucroute, Kombucha, Yaourt, Fromage (qui pue), Kimchi, Soupe miso seront vos nouveaux meilleurs amis.
  • Les bananes et les pommes : Parmi tous les fruits, ces deux-là seraient des petits booster de bonne humeur car leur consommation améliore vos niveaux de bactéries lactiques, essentielles pour votre bien-être.
  •  Le Kéfir : Ce yaourt bulgare est un concentré de bonnes bactéries qui vous aideront à améliorer votre humeur et réduire le stress !

Et maintenant, êtes-vous convaincu par les psychobiotiques ? Nous, c’est un OUI!