Par Gidon Fineman, enseignant de la pleine conscience à BAMBA

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

La pleine conscience est une compétence humaine de base ; la capacité d’être pleinement présent, vivant et éveillé à notre expérience. Lorsque nous pratiquons la pleine conscience, nous créons un lieu de refuge pour notre esprit ; une façon de trouver la stabilité et l’équilibre, afin que nous puissions nous tourner vers le moment présent avec plus d’aisance, de douceur et de perspicacité.

Il n’y a pas qu’une seule façon de commencer une pratique de la pleine conscience. Beaucoup d’entre nous peuvent remarquer que nous sommes déjà capables d’être « conscients », même si nous n’avons jamais intentionnellement « pratiqué » ou cultivé la pleine conscience auparavant. Cependant, les recherches indiquent que nous avons tous la capacité d’entraîner et de nourrir notre esprit, et par la pratique de la méditation de la pleine conscience, nous pouvons commencer à changer efficacement la façon dont nous nous rapportons à l’expérience de notre esprit et de notre corps. De simples pratiques de méditation peuvent nous aider à nous libérer des cycles de stress, de malheur et d’épuisement, et nous aider à vivre avec plus de légèreté, d’ouverture, de joie et d’aisance.

Comment commencer à pratiquer la méditation de la pleine conscience ?

Une façon de commencer à pratiquer la pleine conscience est de développer une conscience des sensations dans le corps. Un de mes professeurs aime à dire que le corps est « toujours là, toujours dans le moment présent ». Si notre esprit est souvent pris par des pensées sur le passé ou l’avenir, nous pouvons toujours porter notre attention sur notre corps, pour nous ancrer et prendre soin de notre esprit.

Dans un premier temps, il peut être utile de trouver un point d’ancrage dans le corps, un endroit où vous pouvez facilement reposer votre attention. Pour certaines personnes, cela peut être le sens de la respiration qui circule dans le corps, pour d’autres, le sens des mains, des pieds ou des jambes. Choisissez un point d’ancrage dans le corps qui vous semble clair et simple.

Commencez simplement par vous asseoir dans une position confortable et droite. Voyez s’il est possible de porter une attention particulière au flux des différentes sensations dans votre corps. Lorsque votre esprit s’éloigne du point d’ancrage choisi, remarquez où votre esprit s’est rendu, et doucement, sans jugement, voyez si vous pouvez simplement reprendre contact avec les sensations de votre corps.

Chaque fois que vous redirigez doucement votre attention, soit vers le corps, soit vers la respiration, vous affinez votre capacité de présence intentionnelle et consciente, et vous posez les bases d’une prise de conscience plus poussée.

Comment pousser plus loin la pratique de la pleine conscience ?

Il existe de nombreuses façons de développer votre pratique de la méditation consciente. Bien qu’il existe de nombreuses applications et ressources en ligne que vous pouvez utiliser, l’une des meilleures façons d’apprendre la pleine conscience est de faire appel à un professeur de pleine conscience dûment formé. Pour trouver un enseignant agréé, consultez la liste des enseignants britanniques de la British Association of Mindfulness-Based Approaches : https://bamba.org.uk/

Je fais également partie d’un collectif de professeurs de pleine conscience et nous organisons ensemble une séance quotidienne de méditation sur la pleine conscience en ligne, offerte gratuitement, à 18 heures tous les jours de la semaine. Consultez le site : https://www.keepcalmer.co.uk/

Pour plus d’informations, consultez le site www.gidonfineman.co.uk