Le 8 mars, c’est la Journée Internationale des Droits de la Femme !

Pour mettre en lumière cette journée particulière et souligner l’importance de la célébrer, l’équipe de Gallinée a décidé de répondre à trois questions différentes (reprises du livre suivant : « Femmes : 24 femmes puissantes se confinent – National Geographics« ) et de partager leurs points de vue sur la place des femmes dans la société ainsi que des réflexions et conseils intéressants.

Nous espérons que cela pourra inspirer tous ceux qui liront cet article, et que cette journée vous rappellera tout le travail que nous avons accompli, mais aussi ce à quoi nous aspirons encore dans les années à venir.

Première question : Quelle est la chose essentielle qui doit changer pour les femmes dans les années à venir ?

Marie Drago, Gallinée’s founder: J’aimerais que les femmes soient mieux représentées dans les hautes sphères de la société et qu’elles bénéficient d’une égalité des chances.

Lucie, Sales: Plus de femmes à des postes élevés (entreprise, gouvernement) et que nous mettions fin à cette pression sociale sur notre corps, sur notre façon de nous habiller, d’être mère… il y a tant d’exemples…

Mathilde, Marketing: Je pense qu’outre l’inégalité très évidente entre les sexes sur le lieu de travail, que beaucoup de femmes doivent encore subir, une chose que je voudrais vraiment changer est la sécurité. Le mouvement #Metoo fait heureusement bouger les choses.

Sego, Digital: J’aimerais que l’on propose aux femmes davantage d’emplois politiques et importants. Il y a parfois un manque de candidats potentiels, mais il est certain que la société ne croit pas que les femmes pourraient parfaitement faire ce travail. Je crois qu’il est bénéfique pour tout le monde d’encourager la diversité dans les postes à responsabilités.

Marie, Marketing: Toutes ces injections pour être ceci ou cela doivent…parti !

Maeva, Logistics: Pour moi, ce qui est essentiel pour les femmes, c’est leur liberté. La liberté de porter ce qu’elles aiment, la liberté d’avoir des enfants ou non, d’avoir une carrière ou non, d’avoir les deux ou aucun… De décider par elles-mêmes sans être jugées et rejetées par la société.

Taoues, Digital: La vision que la société et les hommes ont des femmes (choses fragiles, « princesses » qui ne peuvent pas se défendre etc…) pour éviter les harcèlements impunis, les viols, les féminicides.

Carla, HR and Finances: Pour que les femmes aient les mêmes chances d’occuper des postes plus élevés/puissants ainsi que d’obtenir un salaire égal à celui d’un homme pour le même poste.

Typhaine, Marketing: Réaliser que les femmes sont aussi capables que les hommes et qu’elles ne devraient pas avoir honte de ce sur quoi elles n’ont pas leur mot à dire. Voir aussi plus de femmes dans les gouvernements pour représenter au mieux la population.

Diego, Sales: Égalité sur le lieu de travail, les FEMMES ayant mêmes rôles que les hommes, 50 %/50 %. Arrêtez le patriarcat.

Nathalie, Digital: Les femmes doivent être davantage valorisées pour leurs capacités, leurs connaissances et leurs compétences. Je ne veux pas que les femmes deviennent des numéros pour remplir une sorte de quota. Il serait pire d’être perçu comme un nombre, afin que les entreprises puissent prétendre être « égales » et « avoir un certain pourcentage de femmes » travaillant pour elles. Les femmes sont intelligentes et qualifiées pour les postes à responsabilité, et il serait triste que cela ne soit pas encore reconnu comme il se doit.

Deuxième question : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes femmes d’aujourd’hui ?

Marie Drago, Gallinée’s founder: Demandez conseil, contactez vos modèles, faites équipe !

Lucie, Sales: Vous êtes libre de devenir ce que vous voulez être !

Mathilde, Marketing: Allez-y ! Fixez vos propres objectifs, ne laissez personne vous dire qu’ils sont trop difficiles à atteindre.

Sego, Digital: Faites vous confiance et permettez-vous de devenir ce que vous voulez être. De plus, la connaissance est la clé ! Alors, découvrez et apprenez de nouveaux sujets et n’hésitez pas à les partager avec d’autres femmes de votre vie (notamment sur des sujets tabous, la contraception etc.).

Marie, Marketing: Restez comme vous êtes ! Découvrez ce que vous aimez et voulez vraiment dans la vie, il se peut que ce ne soit pas ce que les autres veulent pour vous ou ce que les autres veulent pour eux-mêmes.

Maeva, Logistics: Soyez vous-même sans reproche ! Et ne réduisez pas vos attentes et vos ambitions à cause de quiconque.

Taoues, Digital: Soyez vous-même, n’essayez pas de vous intégrer et de plaire à tout le monde (surtout aux hommes), faites ce qui vous rend heureux.

Carla, HR and Finances: Que, où que vous soyez, quels que soient vos antécédents, vous pouvez toujours vous rendre là où vous voulez être et que vous devez toujours vous fixer un objectif final presque impossible à atteindre, puis planifier vos étapes pour y parvenir afin de rester motive.

Typhaine, Marketing: Allez-y si vous pensez que c’est la bonne chose à faire. Il y aura toujours des gens qui n’aimeront pas quelque chose en vous, ou vos actions, alors faites ce qui VOUS rend heureux.

Diego, Sales: N’acceptez jamais un NON comme réponse, surtout s’il vient des générations précédentes. Ne vous limitez pas, les seules barrières dans la vie sont celles que vous vous mettez vous-même.

Nathalie, Digital: Continuez à regarder autour de vous et cherchez l’inspiration d’autres femmes dans le monde et apprenez d’elles. Examinez toutes les possibilités. C’est ce qui m’aide le plus à comprendre que je peux le faire aussi, et que je ne dois pas avoir peur d’aspirer constamment à plus.

Dernière question : Quelle est la personne dans la vie que vous admirez le plus ?

Marie Drago, Gallinée’s founder: En ce moment, je lis tout sur Alexandra David-Neil, qui a commencé à être exploratrice à l’âge de 43 ans, et qui a tout simplement déchiré.

Lucie, Sales: Simone Veil (et ma mère bien sûr !).

Mathilde, Marketing: Mes deux sœurs aînées. Elles ont été une grande source d’inspiration et m’ont appris à croire en moi et à ne jamais sous-estimer mon pouvoir.

Sego, Digital: Il y en a beaucoup ! J’admire généralement les féministes qui continuent à se battre pour l’égalité des droits parce que c’est un long et difficile voyage contre le patriarcat. Elles mettent souvent leur vie en danger pour ce en quoi elles croient afin d’aider la prochaine génération. En ce moment, je pense à Pénélope Bagieu, une auteure française qui a aidé, par ses bandes dessinées, à mettre en lumière des femmes étonnantes au destin incroyable, oubliées par l’Histoire.

Marie, Marketing: Mes amies, ce sont toutes des femmes étonnantes, chacune à sa manière, et elles me donnent de la force chaque jour. Et AOC – j’aimerais qu’elle soit mon amie !

Maeva, Logistics: Je ne suis pas une admiratrice, je n’ai pas de modèle, mais je dirais les femmes de ma vie en général ! Ma mère et mes grands-mères, mes amis, mes collègues ! Je suis entourée de femmes extraordinaires et elles m’inspirent chaque jour à être au mieux de ma forme ! PS : Je déteste le terme de femmes fortes. Est-ce que cela signifie qu’une femme est faible par nature ? Faisons en sorte que les femmes soient associées à la force !

Taoues, Digital: Edith Piaf.

Carla, HR and Finances: Sheryl Sandberg, COO de Facebook (lisez son livre « Lean In »).

Typhaine, Marketing: Je n’ai jamais vraiment pensé à celle-là… J’essaie de prendre le meilleur de toutes les femmes extraordinaires qui m’entourent dans ma vie.

Diego, Sales: Ma mère et ma femme.

Nathalie, Digital: La première personne qui m’est venue à l’esprit sont mes deux grands-mères. Elles n’ont pas eu une vie facile et ont grandi et vécu des situations très difficiles, mais elles sont toujours positives quoi qu’il arrive, me soutenant dans toutes mes expériences et me disant de ne pas abandonner.

La lecture des sentiments et des idées de chacun a été très instructive pour notre équipe ! Nous en apprenons toujours plus sur ce sujet, car nous entendons chaque jour de nouvelles histoires.

La Journée internationale des droits de la femme a lieu une fois tous les 365 jours, mais nous devons manifester notre soutien chaque jour de l’année. Cependant en ce jour spécial, Gallinée versera 1€ pour chaque commande à Stemettes, une entreprise sociale qui soutient les Femmes dans les Sciences.

Nous serions ravis de connaître vos histoires, vos pensées et vos impressions. N’hésitez pas non plus à nous faire part de ce que VOUS auriez répondu aux questions !

Et encore une fois, bonne journée internationale des droits de la femme !